Galerie

Pico del Médio 3346m et pico de Coronas 3297m


Une fois n’est pas coutume, pour la visite annuelle au massif de la Maladeta, nous sommes partis en bande avec pour objectifs, l’Aneto pour certains et le pico del Medio,  pico de Coronas pour Alain est moi.

Départ de l’hospice de France le samedi pour dormir à la Rencluse le soir. Montée au port de Venasque dans la chaleur de l’après midi sur un bon rythme, 1100m en 2h, ça part fort. Les lacs des booms sont encore gelés, sauf celui du refuge qui est en partie dégelé. L’accès au port est encore en neige mais le passage est fait et ça passe sans problème. La vue du port sur le massif  Maladeta/Aneto juste en face, produit toujours son effet magique. Descente sur la Besurta pour remonter au refuge, auquel nous  arrivons vers 17h30, les plus rapides nous accueillent avec une bonne mousse bien fraiche qui fait un bien fou après la suée de la rando. Une fois la douche prise et un petit apéro vite fait, nous irons manger.C’est après le repas que ça partira un peu en vrille car entre les chants Béarnais, les coups de rouges, de Pacharan, de bière et d’eau de vie, l’ambiance monte et les gardiens sont venus nous rappeler un peu à l’ordre vers 22h. Nous irons donc nous coucher malgré la bonne humeur ambiante.

Lever 5h le lendemain pour un départ à 5h45. Nous chaussons les crampons peu après car la neige est désormais bien présente. Passage par l’étroite brèche du Portillon supérieur, depuis laquelle la perspective sur le glacier et le sommet de l’Aneto est magnifique. Après avoir fait un bout de chemin sur le glacier avec le groupe, nous les quittons pour bifurquer à droite vers le collado del Médio 3267m. Rude montée dans une neige profonde qui ne porte plus. Une fois au col, un vent glacial nous cueille et on se dépêche de s’habiller plus chaudement. Le pico del médio fait une belle impression depuis le col en comparaison  du débonnaire pico de Coronas. Nous montons d’abord au Pico del Médio par une étroite arrête de neige, puis un peu d’escalade facile pour arriver sur son faîte, 3346m. La vue du sommet est évidemment grandiose surtout sur l’Aneto et le couloir Estassen mais aussi sur la suite de la crête que nous voulons faire, mais pas aujourd’hui. Redescente sur le col pour monter au sommet du Pico de Coronas 3293m. J’attendrais Alain qui fera vite fait l’aller retour à la Tuca del Collado 3281m. Retour au collado et descente direct sur le plan des Aigualluts, endroit magique et grandiose ou nous retrouvons les autres pour casser la croute. Nous passerons ensuite voir le célèbre trou du toro puis dure remontée au port de Venasque sous une chaleur torride. Passage au refuge de Venasque boire une petite bière puis retour à l’hospice de France ou nous arriverons bien fourbus et cramés par le soleil après 12h de marche.

1er jour

Départ : de l’Hospice de France 1385m

Dénivelé + : 1365 m

Dénivelé – : 650 m

Distance : 11 km

2eme jour

Départ : de la Rencluse 2140m

Dénivelé + : 1800 m

Dénivelé – : 2515 m

Distance : 20 km

CARTOGRAPHIE

                 Cliquez sur ce lien ou la photo pour voir le diaporama

IMG_9712

Vue du port de Venasque

Publicité

2 commentaires sur “Pico del Médio 3346m et pico de Coronas 3297m

  1. C’est quand même une sacrée bambée! J’avis pas le souvenir d’une pente aussi importante après le portillon sup.
    Bravo!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s